Les frais de scolarité

Lise Ravary a publié sur Huffington Post Québec un article dont le titre est : Pourquoi je suis pour la hausse et contre la gratuité.
Selon moi, elle apporte de bons arguments résumés dans ces paragraphes : « L’université, si elle veut garder sa pertinence, doit demeurer une institution d’élite. Pas pour les élites. D’élite. L’élite de l’esprit et l’élite de l’effort. Arrêtons de construite des campus partout et offrir des cours bidons pour pouvoir les payer. Arrêtons aussi de subordonner la recherche universitaire aux entreprises de tout acabit…
Ce n’est pas l’université sans frais, ouverte à tous et pour tout qui va apporter la meilleure réponse. L’éducation est un droit, l’université n’est pas un droit. C’est un privilège réservé à l’élite intellectuelle et aux bûcheux qui réussissent coûte que coûte, l’élite de l’effort. Arrêtons de la traiter comme un fourre-tout. Rendons-lui sa noblesse, son indépendance. Et acceptons que cela ait un coût. »
Elle termine avec : « Et voici mon petit côté baveux : la bouffe est une nécessité, plus qu’un droit, mais c’est pas gratuit chez Provigo. »

Advertisements

Les commentaires sont fermés.